Nous utilisons des cookies (cookies CLAAS et de fournisseurs tiers, p. ex. Google Analytics) afin de vous faciliter la navigation sur notre site Internet et de vous proposer des contenus mieux adaptés à vos centres d'intérêt. Afin de vous permettre de poursuivre votre visite sur notre site Internet, seuls des cookies techniques sont placés sur votre ordinateur. Si vous acceptez les cookies, cette décision s'applique à tous les cookies (cookies à des fins de marketing inclus). Votre consentement est libre et peut être retiré à tout moment.

Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Accepter

Chenilles TERRA TRAC

Une évolution constante.

L'agriculture évolue en permanence. Pour répondre à l'augmentation des contraintes de rendement, de souplesse et de moindre compaction des sols auxquelles les agriculteurs et les entrepreneurs de travaux agricoles doivent faire face, CLAAS ne cesse de faire évoluer ses chenilles TERRA TRAC.

Chenilles TERRA TRAC

Une évolution constante.

L'agriculture évolue en permanence. Pour répondre à l'augmentation des contraintes de rendement, de souplesse et de moindre compaction des sols auxquelles les agriculteurs et les entrepreneurs de travaux agricoles doivent faire face, CLAAS ne cesse de faire évoluer ses chenilles TERRA TRAC.

JAGUAR TERRA TRAC.

Outre les avantages connus des chenilles TERRA TRAC en termes de protection des sols et de motricité, CLAAS innove parmi les constructeurs d'ensileuses en proposant d'usine une solution optimale intégrée qui permet de préserver non seulement les sols, mais aussi la couche végétale des prairies, à savoir la JAGUAR TERRA TRAC avec système de protection en fourrière. Ce tout nouveau système permet de réduire la surface d'appui des chenilles en fourrière et de protéger ainsi la couche végétale. La JAGUAR TERRA TRAC suit actuellement un vaste programme d'essais sur le terrain. Lors de son lancement, il sera possible, pour la première fois, d'exploiter les avantages des chenilles sur une ensileuse tout au long de l'année et sur toutes les surfaces.

  • Taux d'exploitation élevé de la machine grâce à son utilisation toute l'année, sans transformations
  • Système de protection de la couche végétale en fourrière grâce à une réduction automatique de la surface d'appui des chenilles en virage ou en fourrière (diminution de l'effet de « rippage »).
  • Transfert rapide d'une parcelle à l'autre jusqu'à une vitesse de 40 km/h dans le respect des 3 m de largeur fixés par la législation (chenilles de 635 mm)
  • Sécurité d'utilisation en conditions difficiles et motricité maximale sans traces profondes
  • Longévité élevée des nouvelles chenilles dotées d'un nombre important de crampons

Traces de faible profondeur facilitant l'accès à tous les autres matériels de transport de la récolte

Système de protection en fourrière : réduction automatique de la surface d'appui des chenilles en virage par augmentation de la pression sur les rouleaux de maintien

Accès facile : démontage possible de l'éclateur sur le côté, au-dessus de la chenille

Largeur extérieure de 2,99 m pour la JAGUAR équipée de chenilles de 635 mm de largeur

Premiers essais de la JAGUAR TERRA TRAC.

Des études menées par l'Institut d'enseignement supérieur (Fachhochschule) de la ville de Kiel (Allemagne) attestent les effets positifs du système de protection des sols et plus particulièrement du système de protection de la couche végétale en fourrière. La JAGUAR équipée d'un train de chenilles TERRA TRAC exerce en ligne droite une pression au sol nettement inférieure à celle d'une machine à roues équipée de pneus de 800/70 R 38 à l'avant et de 620/70 R 30 à l'arrière.

Des mesures de compaction du sol ont également été effectuées en fourrière. Malgré l'augmentation supposée de la pression au sol de la machine chenillée avec système de protection en fourrière, en raison de la réduction de la surface d'appui des chenilles, les résultats des essais parlent d'eux-mêmes, y compris avec des chenilles de 635 mm. En effet, même lorsque le mode de protection en fourrière est activé, la pression exercée sur le sol est pratiquement comparable à celle d'une machine à roues.

Outre les valeurs de compaction, les études ont également porté sur le degré de dégradation des pousses d'herbe et la régénération de la couche herbeuse. Pour cela, on a mesuré la hauteur des brins d'herbe, la profondeur des traces et les dégradations de la couche végétale. Résultat : la JAGUAR TERRA TRAC avec système de protection en fourrière a obtenu en tournière, avec une réduction de la surface d'appui des chenilles et des pneus arrière de moindre largeur, des valeurs quasiment équivalentes à celles d'une machine à pneus, d'où une excellente préservation de la couche végétale.

Conjugué aux nombreux autres avantages des chenilles en termes de protection des sols, de gain de motricité et de maintien du gabarit de la machine à une largeur inférieure à 3 m (avec des chenilles de 635 mm), le système de protection en fourrière a fait la preuve éclatante de ses qualités lors de l'étude, contribuant ainsi à améliorer globalement les performances de la machine par rapport à des machines à pneus conventionnelles.

  • Résultats des mesures de la pression au sol pour les trois variantes.

    Machine à roues circulant en ligne droite, machines TERRA TRAC en ligne droite et en virage.

    Source : Fachhochschule Kiel, Prof. Reckleben (2017)

  • Mesure de la pression au sol en virage.

    TERRA TRAC sans système de protection en fourrière

    TERRA TRAC avec système de protection en fourrière

    Machine à roues

    Les chenilles TERRA TRAC compactent nettement moins le sol que la machine à roues, également en mode fourrière.

    Source : Fachhochschule Kiel, Prof. Reckleben (2017)